mardi , 23 octobre 2018

Le panier d’épicerie au Québec

Le panier d’épicerie est l’objet qui sert à transporter les produits achetés dans l’établissement où se fait l’achat et par métonymie, il désigne le coût moyen occasionné par l’achat de produits alimentaires contenus dans ce panier. Il s’agit en quelque sorte d’une mesure étalon des prix à la consommation. ABC de la langue française.

Lorsqu’on change de pays, il est préférable de faire un nouveau budget pour arriver à connaître et à comprendre le coût de la vie dans notre terre d’accueil. Plusieurs facteurs sont à considérer: le coût de l’essence, les frais de scolarité, le transport, etc. Mais les coûts les plus importants sont souvent le logement et la nourriture. Comme nous avons déjà abordé la question du logement, regardons de plus près ce qu’il vous en coûtera pour manger votre plat de pâtes préféré, votre ragoût traditionnel ou pour vous faire un sandwich en sol québécois!

Exemple de liste d’épicerie:

  • 1,75 L de jus d’orange Tropicana: 3,50$
  • 0,5 kg de Fraises 2,50$
  • 750g Tartinade chocolat-noisette Nutella 5,00$
  • 1L lait 1,70$
  • Poulet entier frais 5,50S le kg
  • Lapin entier frais 18,00$ le kg
  • Raisin 7,00 le kg
  • Cantaloup 3,00$
  • Pomme 3,75$ le kg
  • Tomates rouges de serre 7,00$ le kg
  • 3 Maïs en épis 1,99$ (en saison)
  • Brie 14,00$ le kg
  • 150 g Sac de croustilles 2,50$
  • 1L de Perrier 1,50$

Évidemment, les prix varient d’une épicerie à l’autre, d’une saison à l’autre et même d’un quartier à l’autre! Si le coût de votre futur panier vous cause des soucis, vous allez probablement avoir à modifier vos habitudes alimentaires. Certains produits d’importation sont très chers, tels que les fromages et le vin par exemple. Les prix de ces produits peuvent surprendre le Français habitué de trouver ses produits facilement et à prix raisonnable. La rareté et l’exotisme de certains produits les rendent chers. Si vous êtes Africain et que vous cherchez désespérément un piment unique pour mettre la touche finale à votre mafé, vous risquez de le trouver… au prix qu’il vous en coûterait pour acheter la plantation complète si vous vous trouviez en République Centrafricaine!!! À la fin, peut-être qu’un petit piment antillais fera l’affaire.

Il ne faut pas se décourager mais plutôt s’adapter. La qualité des aliments que l’on retrouve au Québec est extraordinaire, ainsi, il est possible de cuisiner des merveilles sans se ruiner. Puis, avec l’argent économisé, on se fait du bien de temps en temps en achetant un produit de notre pays d’origine qui nous fait envie…ou encore mieux, on demande à la famille et aux amis qui visitent de l’apporter dans leurs valises.

Pour vous aider à vous y retrouver et pour vous initier à la cuisine du Québec, vous pouvez visiter quelques sites internet. En plus d’y trouver des recettes, des astuces et des bonnes adresses, ces sites vous permettent de créer votre liste d’épicerie, votre livre de recettes ou de poser des questions sur l’alimentation en général ou sur un produit en particulier. Recettes du Québec, SOS cuisine, Ricardo, Coup de pouce, Métro.

Si vous ou un membre de votre famille souffrez d’allergies alimentaires, vous n’êtes pas seul. De nombreux Québécois sont aux prises avec ce problème qui prend de l’ampleur partout dans le monde. Les Québécois sont de plus en plus sensibles à cette question. Par exemple, il n’est pas permis d’apporter certains aliments à l’école et il est maintenant possible de trouver, dans toute épicerie qui se respecte, un rayon de produits spécialisés sans arachide, sans gluten ou sans lactose. Association Québecoise des Allergies Alimentaires, Aliments Ange-Gardien.

Pour consulter les rabais de la semaine à l’épicerie Métro: circulaire.

Pour connaître l’indice de consommation au Canada : Statistique Canada